Ingrédients : théâtre de rue, cabaret, opérette, attractions de Music Hall, comédie musicale, écriture contemporaine, vaudeville...

Les spectacles

-> Retour aux spectacles

-> Ecoutez des extraits mp3 du spectacle "ça déménage!"

-> Voir les prochaines dates de spectacles

SPECTACLE « Ça déménage »

« J'ai rencontré quelqu'un, je vais devoir
tout arrêter... je prends du champ avec le chant »

Comment effacer dix-huit ans d'une vie entièrement consacrée au spectacle, à la chanson française et aux billevesées ? Comment rayer toutes ces années à partager les loges jaunies, les scènes bancales et les projecteurs déglingués ? Dix-huit ans de tournées en estafette fatiguée dans cette France des provinces qui les accueille, un verre à la main, en vedettes d'un soir. Comment cela pourrait s'arrêter demain à quelques années d'une gloire qui, si elle tarde à venir, n'en sera que plus éclatante encore ?

« T'es débile ou quoi ? C'est pas le moment de tout arrêter, ça va décoller là, ça va décoller, y'a des signes... enfin, à ton âge ce n'est pas une amourette qui va tout foutre en l'air.

Et puis d'abord, c'est qui ? Hein ? C'est qui ? »


Théâtre musical - Tout public - Durée -1h30

Avec : Cécile Karaquillo, Florence Kolski, Claude Gélébart et Philippe Reilhac

Accompagnés par : Christophe Dupuis et Aurélien Terrade

Arrangements vocaux : Florence Kolski

Dialogues : Philippe Reilhac

Costumes  : Smuggler (France confection) et Nicole Reix


Contactez-nous pour tout renseignement.

EXTRAITS DE PRESSE :


"Les Gaspards", en forme, livrent leur dernière élucubration.

"Ça déménage" à fond la caisse.

C'est l'un de ces spectacles gonflés à la bonne humeur et - osons le dire - à la "déconnade". Experts dans le genre festif et décomplexé, Les Gaspards font mouche et piègent le public sur leur papier collant.

En vingt ans ou presque de carrière, la Java des Gaspards a appris comment ferrer son petit monde : la prise de tête et la mortification n'habitent pas leur immeuble. De surcroît, la liste de leurs envies scéniques sait rester modeste et se résume en peu de mots : rire et faire rire, faire sérieusement sans se prendre au sérieux. Ça déménage, le dernier-né de leurs spectacles estampillés "fin d'année", s'inscrit dans le droit-fil de ce savoir-faire impeccable.

Époussetage maison

Toute l'affaire tient aux émois sentimentaux – et quand même un peu charnels – de l'un d'eux. Certes, cette trame-là est un peu lâche pour y broder une comédie musicale impérissable mais bien d'autres atouts imparables font oublier cette légèreté narrative. Les interprètes d'abord, belles voix numéros et des chorégraphies calés au poil. Et sur des chansons que la postérité, pour certaines, avait abandonnées en bordure de route... pas forcément à tort ! Sauf que les déménagements, comme chacun sait, ça permet de dépoussiérer les fond de tiroirs. La troupe époussette donc avec un bel entrain et emballe tout ce fourniment de ficelles dont l'attrait n'est pas qu'elles soient fines, mais plutôt qu'elles frisent autant que le bolduc autour d'un paquet-cadeau. Évidemment, ça marche d'enfer, évidemment on en caquette de rire et oui, on reprendrait bien juste une petite madeleine...

Marie-Noëlle Robert
Le Populaire du Centre du 21/12/2012

Les Gaspards, Chansons françaises !!